Dans l’épisode 40 du podcast Zen et Pro, je reçois Amélie Cosneau avec qui j’échange sur 3 piliers contre le stress pour s’épanouir au quotidien. 

On voit ensemble : 

  • L’acceptation de l’incertitude et de notre vulnérabilité 
  • Comment développer son lâcher-prise 
  • “1 vaut mieux que 0” 

Gestion des Pics de Stress

Apprenez à faire redescendre la pression en moins de 3 minutes dans toutes les situations.

Cliquez ici pour découvrir la Gestion des Pics de Stress

Suite au succès de Famille Epanouie dans le domaine de la parentalité positive, Amélie Cosneau a élargi son champ d’intervention au développement personnel dans tous les domaines de la vie des femmes.

Tout part de nous. Nous sommes le socle de notre propre vie. Aussi, c’est par le développement personnel que nous pourrons véritablement dépasser nos problématiques de travail, de famille et de couple.

Le développement personnel nous permet de faire le point sur notre part de responsabilité, nos croyances limitantes, nos barrières et les prises de conscience dont nous avons besoin. 

1er pilier : accepter de ne pas savoir

Ne pas oser dire, ni même admettre intérieurement, que l’on ne sait pas engendre souvent beaucoup de stress et de pression.

Il est alors compliqué de donner le meilleur de soi-même car on cultive un sentiment d’infériorité.

À l’inverse, lorsque l’on ose dire que l’on ne sait pas, la pression redescend car on ne ressent plus d’attente de la part des autres, qui vont même naturellement se mettre en position d’aide dans la plupart des cas.

Cela permet de révéler la bienveillance des autres et de les aider à ouvrir leur propre vulnérabilité.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la vulnérabilité est une force. Savoir la reconnaître et la partager fait de nous des personnes authentiques et nous rend plus solides intérieurement. Et plus on est solides, mieux on va gérer les difficultés qui sont de toute façon inévitables.

2ème pilier : lâcher prise

Lorsque quelque chose de compliqué survient, ne pas chercher à forcer les choses, les contrôler, ou même imaginer ce qui pourrait arriver permet de faire redescendre la pression. La meilleure chose à faire est alors de vivre l’instant présent et avancer, et advienne que pourra.

En effet, quand on fantasme des scénarii, on a une tendance naturelle à privilégier le scénario catastrophe, avec le risque de le faire survenir car on se met dans un état psychologique qui nous pousse inconsciemment à attirer les difficultés, voire à aller à leur rencontre.

La vie ne nous apporte pas forcément ce que l’on veut, mais elle nous apporte ce dont on a besoin. Ainsi, le résultat ne sera peut-être pas celui que l’on espérait, mais il sera peut-être tout aussi satisfaisant.

Pour lâcher prise, le corps est un allié très puissant : faire du sport, ressentir son corps par la méditation, se reconnecter à sa respiration… Nous disposons de très nombreux outils.

3ème pilier : « 1 vaut mieux que 0 »

« Fait, c’est mieux que parfait et que pas fait ».

On a souvent tendance à être perfectionniste, et à trop vouloir faire les choses parfaitement, on finit par ne pas les faire du tout.

Or, il est important de passer à l’action pour évoluer en se nourrissant de sentiments d’accomplissement qui augmentent notre confiance en soi.

Cela permet de continuer à être dans une dynamique de mouvement. Et comme quand on marche, c’est le mouvement qui nous maintient en équilibre.

« Un voyage de 1000 lieues commence par un pas » Lao Tseu

Cet adage reprend tous ces piliers : on fait le premier pas, on accepte de ne pas savoir où le voyage va nous emmener, on lâche prise dans la confiance en notre capacité à rétablir l’équilibre dans les pas suivants et de nous améliorer dans la progression.

Retrouvez Amélie Cosneau sur Facebook, Instagram, YouTube, son blog famille-epanouie.fr et son podcast “Révélez votre pouvoir intérieur”

Abonnez-vous au podcast Zen et Pro sur…

iTunes
Android
YouTube
Facebook
LinkedIn