Dans l’épisode 39 du podcast Zen et Pro, je reçois Virginie Bertrand de Graine de Joie. On échange évidemment sur les leviers pour remettre  de la joie dans votre vie. 

On voit ensemble : 

  • La question centrale à se poser pour développer sa joie 
  • Le lien entre joie et connexion à la nature 
  • Le besoin de développer notre souplesse de corps et d’esprit 
  • Arrêter de faire pour s’autoriser à être 
  • Se faire accompagner pour évoluer 
  • Revenir au corps 

Gestion des Pics de Stress

Apprenez à faire redescendre la pression en moins de 3 minutes dans toutes les situations.

Cliquez ici pour découvrir la Gestion des Pics de Stress

Virginie Bertrand est la créatrice de l’entreprise Graine de joie via laquelle elle accompagne les personnes à remettre de la joie dans leur vie.

La vie peut nous apporter son lot de coups durs, que l’on encaisse tant bien que mal jusqu’au jour où on décide d’y faire face, et où on décide d’être heureux.

Il est important de prendre conscience que notre bien le plus précieux c’est nous-même, notre vie ; et qu’il est donc primordial d’en prendre soin.

Ainsi, se libérer du regard des autres permet d’agir en écoutant son cœur, en fonction de soi et pour soi.

Nous sommes tous uniques et la vraie liberté consiste à trouver cette liberté d’être qui on est sans chercher à rentrer dans des cases.

1er conseil : trouver nos sources de joie

Se demander ce qui nous apporte profondément de la joie, ce qui nous fait plaisir et qui nous donne de l’énergie au quotidien permet de se rendre compte qu’on n’est pas forcément sur le bon chemin.

2ème conseil : se reconnecter à la nature.

Se reconnecter à la nature, c’est se reconnecter à nous-même, à notre humanité. Cela permet de faire une pause et de revenir au naturel.

On donne ainsi de la souplesse à notre esprit et à notre corps. On privilégie l’être au faire. Nous ne sommes pas des faires-humains, nous sommes des êtres-humains.

3ème conseil : développer une forme de souplesse du corps et de l’esprit.

Il s’agit, comme dit précédemment, de relâcher notre esprit.

De grands découvreurs, inventeurs, artistes ont eu leurs plus belles créations lors de moments de repos. En effet, toutes les tensions intellectuelles liées au travail sont relâchées et c’est là que le génie apparaît.

4ème conseil : arrêter de faire, pour s’autoriser à être. 

On a souvent une tendance naturelle à vouloir tout contrôler, par peur de l’inconnu. Or, apprendre à accueillir l’inconnu et s’adapter en permanence nous permet de nous mettre au service de la vie.

5ème conseil : se faire accompagner pour évoluer

Le travail d’un coach est de nous aider à regarder nos peurs en face, questionner nos croyances, nous rassurer lors des sorties de notre zone de confort pour pouvoir aller vers ce qui nous met vraiment en joie.

6ème conseil : revenir dans son corps. 

Lorsque l’on est dans une activité qui nous donne de la joie, on se sent vivant. Tout part du corps, de notre vibration et de ce que l’on envoie dans l’univers. À nous de choisir si on envoie de la négativité ou de la lumière.

Il est important de sortir de l’état de victime. Être heureux est un choix. Même dans la tempête, il est à la portée de tout le monde de choisir de nourrir le positif plutôt que le négatif, pour en sortir grandi.

Le jour où notre confort devient suffisamment inconfortable, on arrive alors à trouver le courage de regarder nos peurs en face et voir que derrière, il y a quelque chose qui nous rend plus vivant.

Retrouvez Viriginie Bertrand sur grainedejoie.fr, Facebook, Instagram et YouTube

Liens vers les ressources citées dans cet épisode 

Livres

Abonnez-vous au podcast Zen et Pro sur…

iTunes
Android
YouTube
Facebook
LinkedIn